La Sécurité sociale étudiante Est-ce obligatoire ? Inscription & réinscription Vous changez de situation ? Pourquoi nous choisir ?

Je change de ville d'études

Vous devez signaler votre changement d’adresse dans votre espace personnel. Puis, lors de l'inscription dans votre nouvel établissement, choisissez votre nouvelle mutuelle, membre du réseau national emeVia : SMERRA, SMEREB, SMECO, SMEREP, Vittavi, MEP, SMEBA ou MGEL.

Je termine mes études

Vos droits au Régime Etudiant de Sécurité sociale sont prolongés automatiquement jusqu’au 30 juin de l’année suivante : c'est le maintien de droits. Cela vous permet d’effectuer les démarches de changement de situation auprès de la CPAM dans les semaines qui précèdent cette date, sans risque de rupture de droits. Selon votre profession, vous dépendrez de la CPAM de votre domicile ou d’un autre régime de Sécurité sociale. Si vous êtes à la recherche d’un emploi, vous bénéficierez de la CMU de base.

En savoir + sur vos démarches

Déclarez votre changement de situation 

Vous avez encore le droit, pour cette année, de souscrire une complémentaire santé au tarif étudiant !

Étudiant salarié

Votre situation vis-à-vis de la Sécurité sociale dépend du nombre d’heures travaillées.
Si votre contrat de travail couvre toute l'année universitaire et que vous effectuez au moins 60 heures de travail par mois (ou 120 heures de travail par trimestre) ou si vous justifiez d'un salaire au moins égal à 60 fois le SMIC horaire par mois (ou 120 fois le SMIC horaire par trimestre), vous relevez de la caisse d'Assurance Maladie de votre lieu de résidence, et non de la Sécurité sociale étudiante.

Étudiant marié, concubin ou pacsé

Si votre conjoint est salarié, vous pouvez bénéficier de sa couverture sociale en tant qu’ayant-droit. Vous êtes alors dispensé de l’affiliation à la sécurité sociale étudiante et du paiement de la cotisation. Si votre conjoint est étudiant, vous devez vous affilier et cotiser tous les deux à la Sécurité sociale étudiante.

Étudiant de plus de 28 ans et doctorant

Votre régime étudiant sera prolongé sur présentation de justificatifs :
- Arrêt des études pour maladie, maternité ou accident : d'autant d'années que les études ont été interrompues.
- Infirmité permanente entraînant l'inaptitude à achever les études entreprises avant 28 ans : de 1 à 4 ans, sur justification médicale.
- Inscription en doctorat avant l'âge de 28 ans : prolongation pour une période de 4 ans 
- 1 an de report pour les étudiants en médecine ou pharmacie inscrits en sixième année en vue de la préparation au diplôme d'état de docteur
 - 2 ans de report pour les étudiants titulaires du doctorat en médecine préparant une attestation d'études préparatoires de spécialité ou une capacité en médecine.
 - 4 ans de report pour les étudiants titulaires du doctorat en médecine préparant un diplôme interuniversitaire de spécialisation.
2 ans de report pour les étudiants inscrits en première année de préparation au certificat d'études cliniques spéciales, mention orthodontie.

Source